Français
Devenir membre
image
Guépard
image
image
image
image
image
image

Tout ce qui vaut la peine d'être su

Caractéristiques

Caractéristiques du guépard

Vue détaillée de gauche à droite : pattes arrière et queue, patte de guépard avec griffes. Photo : Collage © JUNIOR
  • petites oreilles
  • petite tête, svelte, de type lévrier avec de longues jambes et une queue de 70 cm
  • griffes inamovibles
  • petite dentition avec de longues canines
  • Des traces de larmes s'étendant des yeux aux coins de la bouche
  • Les femelles sont environ deux tiers plus petites que les mâles
Caractéristiques particulières du guépard Le guépard est l'animal le plus rapide sur terre. Son physique lui permet d'atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h. Cependant, le guépard ne peut maintenir cette vitesse que sur environ 400 mètres. Pour ne pas perdre l'équilibre lorsqu'ils sprintent, les guépards ont une longue queue.
Vue détaillée de gauche à droite : traces de larmes de l'œil au coin de la bouche, bouche de guépard. Photo : Collage © JUNIOR
Faits intéressants sur le guépard
  • Les guépards sont divisés en deux sous-espèces: le guépard africain et le guépard asiatique.
  • Son nom grec, Acinonyx jubatus, se traduit par "griffe immobile". Le guépard est la seule espèce de félin qui ne peut pas rétracter ses griffes. Grâce à ces griffes, les guépards ne perdent jamais leur prise sur le sol lorsqu'ils marchent.
  • Les guépards marchent sur la pointe des pieds. Cela leur permet de très bien se faufiler vers leurs proies.
Autres espèces de guépards : Le guépard royal
Le guépard royal n'est pas une espèce distincte, mais une mutation. Photo : Fotolia
  • Contrairement au guépard normal, la fourrure du guépard royal est marquée de grandes taches noires et d'épaisses rayures sur le dos. On pensait autrefois que le guépard royal était une sous-espèce du guépard normal.
  • Cependant, on sait maintenant que cet animal est une mutation, c'est-à-dire un guépard dont le matériel génétique a été modifié. Un certain gène, qui est transmis à la progéniture même des guépards d'apparence normale, est à l'origine de ce motif de fourrure inhabituel.
Alimentation

Approvisionnement alimentaire : il mange le guépard

Deux guépards poursuivent une antilope. Photo : Panther Media
Méthode de chasse : une question d'endurance Le guépard chasse pendant la journée pour s'assurer que ses proies durement tuées ne sont pas volées par des chasseurs plus grands et plus forts comme les lions. Lorsqu'il chasse, l'agilité et la vitesse du guépard portent leurs fruits. Il peut accélérer jusqu'à 100 km/h en trois à cinq secondes en quelques mouvements. Cependant, il ne poursuit pas sa proie pendant plus de trois minutes, car cela lui demande beaucoup d'énergie. Néanmoins, le guépard est le félin prédateur qui réussit le mieux à chasser seul : il fait une proie sur deux. Comme la plupart des autres espèces de félins, le guépard se faufile aussi près que possible de sa proie. Lorsque la proie s'enfuit, le guépard la poursuit jusqu'à ce qu'elle s'affaiblisse d'épuisement. Puis le guépard l'abat et le tue d'une morsure bien ciblée dans le cou. Avec sa morsure, il comprime l'air de ses victimes, les faisant suffoquer. Mais avant de pouvoir manger, il a besoin d'environ 15 minutes pour récupérer de la poursuite.
Des animaux de proie : Qu'y a-t-il au menu ? La nourriture préférée du guépard comprend les ongulés de petite et moyenne taille comme les gazelles et les antilopes. Occasionnellement, il s'attaque aussi à des animaux plus petits comme les lièvres, les lapins ou les oiseaux. Un guépard n'attaquerait pas un zèbre ou un gnou adulte et en bonne santé, car ces animaux sont trop défendables pour lui. Mais il ose déjà s'approcher des jeunes animaux non surveillés.
Le guépard tue sa victime d'une morsure bien ciblée dans le cou. Photo : Panther Media
Mode de vie

Au mode de vie du guépard

Deux jeunes guépards s'entraînent au combat. Photo : Panther Media
Les guépards sont ... ... diurne. Ce moment de la journée est idéal, car les ennemis naturels du guépard se reposent alors à l'ombre. ... pacifique. Lorsqu'ils rencontrent des congénères, ils essaient toujours d'éviter un combat et de s'écarter du chemin. ... Les solitaires. Pour montrer qu'ils sont prêts à s'accoupler, ils marquent les territoires avec de l'urine et les arbres avec des marques de griffes. Les guépards peuvent ... ... ...atteindre une vitesse de 100 km/h en quelques secondes. ... ...pour être autonome à l'âge de 18 mois... ... peuvent voir jusqu'à cinq kilomètres avec leurs yeux perçants.
Les Cheetahs ont ... ... pas de territoire fixe et donc pas de comportement territorial typique. Ils parcourent généralement une zone allant jusqu'à 1 500 kilomètres carrés.. ... Communautés juvéniles. Cependant, celles-ci ne concernent que les jeunes mâles et sont généralement composées de frères et sœurs. Comportement : Typique du guépard ! Lorsque les guépards s'étirent longuement, ils montrent qu'ils sont prêts pour la chasse. On peut souvent voir le gros chat bâiller. Ce n'est pas un signe de fatigue, mais aussi une habitude pour signaler qu'ils sont prêts à chasser.
Les guépards peuvent atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h. Photo : Fotolia
Reproduction et jeunes

Guépard : reproduction et petits

Maturité sexuelle : à l'âge de 2 - 3 ans
Période de reproduction : toute l'année
Période de gestation : 90 - 95 jours
Poids du jeune : 200 - 300 g
Taille de la portée : 2 - 6 jeunes
Une femelle guépard montre qu'elle est prête à s'accoupler en se roulant sur le sol. Photo : Panther Media
La femelle s'accouple environ tous les deux ou trois ans. Chaque mois, elle est "en chaleur" pendant six jours. Vous pouvez le constater lorsqu'elle se roule d'avant en arrière sur le sol. La femelle guépard ne s'accouple qu'avec un mâle qui lui plaît. Au début, ils se reniflent, se frottent tendrement la tête et se lèchent la fourrure. Les combats ludiques font également partie du rituel d'accouplement. Ce n'est qu'alors que les animaux s'accouplent. L'accouplement a lieu environ toutes les 15 à 30 minutes pour augmenter les chances de descendance. Avant de mettre bas, le guépard cherche une cachette sûre pour ses petits, comme une tanière ou un endroit dans les buissons. Les bébés sont d'abord aveugles, mais après trois à dix jours, ils peuvent ouvrir les yeux et voir. Les jeunes ont une fourrure grisâtre avec une longue crinière dorsale gris argenté qui s'étend du front à la racine de la queue. Cela les camoufle bien. À l'âge de deux ans, cependant, la crinière a complètement disparu.
À l'âge de deux semaines, les petits commencent à marcher. Pendant cette période, le guépard et sa progéniture changent de cachette tous les deux ou trois jours pour se protéger des ennemis. Dès la troisième semaine de vie, les petits ont leurs premières dents. Celles-ci laissent place aux dents définitives à l'âge de huit mois. Leurs griffes sont encore rétractables et le restent jusqu'à l'âge de quatre mois environ. Dix à douze semaines après leur naissance, les jeunes mangent déjà de la viande pour la première fois. Entre eux, ils pratiquent déjà la chasse, car en faisant cela, ils entraînent leurs muscles et leur capacité de réaction. A l'âge de 14 mois, les jeunes guépards peuvent déjà chasser. Ils apprennent tout ce qu'ils doivent savoir sur la chasse de leur mère. Quatre mois plus tard, ils se débrouillent seuls. Alors que les femelles partent seules, les jeunes mâles partent encore ensemble pendant un certain temps. Ce n'est que lorsqu'ils atteignent la maturité sexuelle qu'ils se séparent.
Les petits guépards sont bien camouflés par leur fourrure dans l'environnement. Photo : Panther Media
Habitat et population

Menace, population et habitat du guépard

Les guépards sont très à l'aise dans les semi-déserts. Photo : Panther Media
Les guépards préfèrent les semi-déserts comme zones de vie. Car dans les hautes herbes, ils peuvent bien se cacher, eux et leur progéniture, et depuis les collines, ils ont une vue d'ensemble. Une vie dans la forêt ou la jungle serait hors de question pour les guépards, car trop d'arbres et de buissons gênent les animaux dans leur course.
La plupart des guépards vivent aujourd'hui au Kenya, au Botswana et en Namibie. Ces espèces africaines sont "en danger" à "en danger critique d'extinction" parce que la majorité d'entre elles vivent en liberté et non dans des zones protégées. Par conséquent, ils sont encore tués par les éleveurs de bétail qui craignent qu'ils ne tuent leur bétail. La sous-espèce de guépard vivant en Asie est considérée comme "en danger", mais elle est élevée avec succès dans les zoos.
Les lions et autres grands félins font partie des ennemis naturels du guépard. Photo : Fotolia
Sources
Si vous êtes un étudiant, n'hésitez pas à utiliser nos articles sur les animaux pour vos travaux, présentations ou devoirs. Nous aimerions que vous nous disiez si vous avez aimé cet article et comment votre présentation s'est déroulée à l'école. Nos articles font l'objet de recherches très consciencieuses. Les sources sont listées ici. http://www.gepardenwelt.de/steckbrief_abstammun.html http://de.wikipedia.org/wiki/Gepard http://www.markuskappeler.ch/tex/texs/gepard3.html http://www.zoobasel.ch/de/tiere/tiere/saeugetiere_tierbeschreibung.php?TiereID=171 http://www.uni-protokolle.de/Lexikon/Gepard.html http://www.natur-lexikon.com/Texte/MZ/001/00038-gepard/MZ00038-gepard.html Photos : Fotolia, Panther Media