Français
Devenir membre
image
Girafe
image
image
image
image
image
image

Tout ce qui vaut la peine d'être su

Caractéristiques

Caractéristiques de la girafe des steppes

Vue détaillée de gauche à droite : tête avec cornes en forme de chevilles et bosses frontales, cou. Photo : Collage © JUNIOR
  • de couleur sable à blanc avec des t t t t de couleur mar pour le corps
  • tête petite et allongée
  • deux à quatre cornes en forme de cône sur la tête, petites oreilles pointues sur le côté de la tête
  • cou d'environ 2 m de long
  • langue d'environ 50 cm de long de couleur bleu-gris pourpre
  • La dentition d'un ruminant avec 32 dents
  • Bosses sur le dos
  • pattes avant plus longues que les pattes arrière
  • queue étroite se terminant par un gland avec des poils foncés
Vue détaillée de gauche à droite : vue avant des sabots, vue arrière des sabots. Photo : Collage © JUNIOR
Caractéristiques particulières des girafes des steppes La girafe des steppes est le plus grand mammifère terrestre de la planète. Ces animaux se distinguent par leur long cou et leur fourrure couverte de taches brunes. Extérieurement, les animaux mâles et femelles ne diffèrent guère les uns des autres. Les girafes mâles sont plus grandes et plus lourdes que les femelles et possèdent des cornes épaisses sans touffes de poils sur la tête. Les vaches ont des cornes plus fines et des touffes de poils. Certaines girafes des steppes ont également une bosse osseuse entre les yeux.
Vue détaillée de gauche à droite : gland de cheveux, langue. Photo : Collage © JUNIOR
Le motif du pelage varie d'un animal à l'autre. Selon la sous-espèce, les taches de la girafe des plaines ont un aspect différent. Par exemple, la girafe Masai a des taches blanches assez grandes, en forme d'étoile, tandis que la girafe réticulée a des taches géométriques de couleur marron. La girafe des plaines a la pression sanguine la plus élevée de tous les mammifères. Cela est dû à son cou long et droit qui est plié vers l'avant à un angle de 55 degrés. Afin d'alimenter la girafe en sang en quantité suffisante, le cœur doit être particulièrement fort.
Vue détaillée de gauche à droite : genou, haut du corps avec bosse dorsale. Photo : Collage © JUNIOR
Une autre espèce de girafe : l'okapi La girafe des steppes est apparentée à l'okapi, la girafe des forêts. En termes de structure corporelle, l'okapi ne ressemble pas à la girafe des steppes. On pourrait plutôt le voir comme un croisement entre un zèbre et un cerf. L'okapi a des oreilles nettement plus grandes que celles de la girafe des plaines, une coloration du pelage brun-rougeâtre à noirâtre, qui est rompue par un motif noir et blanc sur la croupe et les pattes. La girafe de forêt atteint une longueur moyenne de 2,5 m, a une hauteur d'épaule de 1,5 m et pèse environ 250 kg. Chez cette espèce de girafe, les femelles sont un peu plus grandes que les mâles. En outre, les sexes se distinguent par leurs cornes poilues et émoussées. Ils mesurent environ 15 cm de long chez les mâles. Chez les femelles, elles manquent complètement ou sont à peine développées. La langue de l' okapi mesure environ 25 cm lorsqu'elle est étirée.
L'okapi est également appelé la girafe des forêts. Photo : Panther Media
Ce qu'il faut savoir sur les girafes des steppes
  • Le nom latin de la girafe est "Giraffa camelopardalis". C'est une combinaison des mots chameau et léopard. En fait, on pensait autrefois que la girafe avait évolué à partir d'un mélange de ces deux animaux. Le mot girafe vient du mot arabe "zarafa" et se traduit par "la belle".
  • Les girafes ont un lointain lien de parenté avec les cerfs, comme en témoignent les cônes osseux recouverts de fourrure sur leur tête. Ceux-ci forment quelque chose de similaire à des bois.
  • Les grands yeux de la girafe, orientés vers l'avant, lui permettent de bien voir. En fait, la girafe peut voir jusqu'à 1,5 km de distance. En outre, la girafe peut distinguer les couleurs violet, bleu, vert, orange, jaune-vert et rouge.
  • La langue de la girafe des steppes est recouverte d'une cornée. De cette façon, les épines ne peuvent pas le blesser lorsqu'il mange. Sa couleur foncée agit comme un écran solaire pour qu'il ne se brûle pas la langue en cueillant les feuilles. En outre, la langue est si longue que la girafe des plaines peut même l'utiliser pour se moucher et se rincer les yeux.
  • Plus une girafe est âgée, plus sa queue est longue. En effet, il se développe tout au long de sa vie. Il mesure en moyenne entre 120 et 150 cm.
  • Le motif du pelage de la girafe des steppes n'est pas un simple caprice de la nature : il sert de camouflage et permet de réguler la température du corps. Il y a des veines en forme d'anneau dans la peau sous les taches. Ceux-ci augmentent le flux sanguin afin que la girafe puisse libérer davantage de chaleur corporelle. De cette façon, il ne dépend pas des endroits ombragés.
  • Lesgirafes ont une odeur très désagréable pour nous, les humains. Surtout les taureaux. L'odeur rappelle fortement celle des excréments. Mais cela présente également un avantage pour la girafe, car l'odeur forte est censée empêcher les bactéries et les champignons de se développer sur la peau.
Vue détaillée de gauche à droite : girafe d'Angolo, girafe de Kordofan, girafe Masai, girafe réticulée, girafe d'Afrique de l'Ouest. Photo : Collage © JUNIOR
Alimentation

Approvisionnement alimentaire : il mange des girafes des steppes

Les girafes des steppes se nourrissent de feuilles et d'herbe. Photo : Panther Media
Pour manger, les girafes des plaines utilisent leur langue, qui peut mesurer jusqu'à 50 cm de long. Ils l'utilisent pour attraper une brindille, la tirer dans leur bouche, et effeuiller en tirant la tête en arrière. La langue et les lèvres de ces girafes sont idéalement adaptées aux aliments épineux. Ils sont recouverts d'une sorte de cal qui les protège des blessures. Les girafes sont des ruminants, ce qui signifie qu'elles ont cinq estomacs et mâchent leur nourriture plusieurs fois. Avec leurs broyeurs, les girafes commencent par hacher grossièrement des branches, des brindilles et des feuilles et les avalent. Après un premier processus de digestion, les aliments sont renvoyés dans la bouche pour être mastiqués plus finement. Ce n'est qu'ensuite que la digestion des aliments se poursuit. Selon la taille de son corps, il a besoin de 30 à 40 kilogrammes de nourriture par jour. La girafe des steppes met donc 16 à 20 heures par jour pour manger. Une girafe des plaines boit régulièrement de l'eau lorsqu'elle est disponible. Mais une grande partie de l'apport de cet animal provient principalement de la nourriture, il peut donc survivre pendant des semaines sans eau si celle-ci est rare. Pour boire, la girafe des plaines doit plier les genoux, écarter les pattes avant et baisser la tête dans des mouvements de va-et-vient, centimètre par centimètre, jusqu'à ce que ses lèvres atteignent l'eau. En une seule traction puissante, cette girafe peut boire entre dix et quinze litres à la fois.
Nourriture : Qu'y a-t-il au menu ? Les girafes des steppes sont végétariennes et mangent principalement des feuilles au sommet des arbres, car elles peuvent les atteindre facilement grâce à leur taille. De temps en temps, on peut les voir manger de l'herbe, mais cela ne se produit que lorsque la nourriture sur les arbres est rare. Les pousses et les feuilles d'acacia figurent en tête de leur menu.
Les girafes ne mangent pas seulement les feuilles des grands arbres. Photo : Panther Media
Mode de vie

Au mode de vie des girafes des steppes

Il n'y a pas de hiérarchie dans les troupeaux de vaches. Photo : Panther Media
Les girafes des steppes sont ... ... diurnes et partiellement nocturnes. Ils passent plus de la moitié de la journée à se nourrir et à ruminer. ... Piéton. Dans ce type de marche, les animaux bougent les deux jambes du côté droit ou gauche en même temps. ... des animaux pacifiques. Même après les bagarres, ils s'entendent bien. Lesgirafes des steppes peuvent ... ... .. .jusqu'à 60 kilomètres par heure. Avec leurs longues pattes, ils ne peuvent cependant courir que sur un sol solide. Les girafes des steppes évitent donc les zones marécageuses. ... dormir debout. Mais le sommeil de la girafe ressemble plus à un assoupissement. ... se défendre des ennemis avec leurs jambes. Les coups de pied de la girafe ne sont pas à sous-estimer. Ils peuvent briser l'omoplate d'un rhinocéros avec eux ou tuer un lion. Les girafes des steppes ont... ... ...rituels de combat. Mais cela ne vaut que pour les taureaux. Lors de leurs combats, les taureaux-girafes se tiennent l'un à côté de l'autre et se frappent la tête contre le cou de l'autre. Ces combats deviennent particulièrement dangereux pendant la saison des amours, car les animaux peuvent se briser la colonne vertébrale et s'assommer mutuellement. ... n'ont pas de territoires délimités, mais se déplacent dans une zone de plus de 100 kilomètres carrés.
Les taureaux adultes sont des animaux solitaires. Photo : Panther Media
Comportement : Une girafe typique des steppes ! Les girafes des steppes se parlent entre elles. Mais la plupart des conversations de ces mammifères sont inaudibles pour nous, les humains. Comme les baleines et les éléphants, les girafes utilisent des tonalités très basses pour se parler. Ces sons sont également appelés infrasons. Ce son est porté par l'air et le sol sur des kilomètres. Cela permet aux girafes de communiquer même lorsqu'elles sont éloignées de plusieurs kilomètres. Mais les girafes émettent aussi des sons que nous pouvons entendre. Les veaux peuvent émettre un faible bêlement ou un rugissement semblable à celui d'une vache. Quand il se sent abandonné, il émet un son "bleep bleep". Les girafes adultes grognent, reniflent, rugissent, grognent et bêlent. Chez les taureaux, une courte toux est un cri de guerre.
Les girafes sont rarement vues couchées. Les girafes des steppes adultes n'aiment pas s'allonger car cela les rend vulnérables aux attaques. En outre, il leur est difficile de se remettre sur pied après avoir été couchés, car ils doivent soulever jusqu'à 1100 kilos pour y parvenir. Ces girafes ne se couchent même pas pour donner naissance à leurs petits ou pour ruminer leur nourriture.
Les girafes sont rarement vues couchées. Photo : Panther Media
La plupart du temps, la girafe des steppes se repose et dort debout. Mais comme beaucoup d'autres grands mammifères, la girafe n'a pas une longue période de sommeil profond. Cela se produit plusieurs fois par nuit, mais seulement pendant une à douze minutes. De cette façon, les girafes évitent d'être tuées et mangées par les prédateurs. Les girafes mâles et femelles vivent différemment. Les vaches se regroupent généralement en troupeaux pouvant atteindre 30 têtes, tandis que les taureaux adultes vivent en solitaires. Les femmes d'un groupe sont toutes égales. Les mâles se livrent à une guerre de rangs pour déterminer qui est le plus fort. Dans leurs bagarres, ils se frappent le cou avec leur tête. Parfois, ils se frappent aussi avec leurs cornes. Les bagarres sont généralement inoffensives. Dès qu'il est clair lequel des deux adversaires (adversaires) est le plus fort, le plus faible bat en retraite.
Deux taureaux dans un combat. Photo : Panther Media
Reproduction et jeunes

Girafe : reproduction et petits

Après la naissance, le veau reçoit un bon coup de langue pour le sécher. Photo : Panther Media
Maturité sexuelle : vers l'âge de 4-5 ans
Période de reproduction : toute l'année
Période de gestation : 14-15 mois
Poids du veau : 50-70 kg
Tour de mollet : 180-200 cm
Nombre de veaux : généralement 1 ve ve ve veau
Pendant la saison des amours, qui n'est pas liée à une certaine période de l'année, les taureaux se battent. Le taureau qui gagne le combat est autorisé à s'accoupler avec la vache girafe. Le taureau peut savoir si une femelle est prête à s'accoupler grâce à son odeur. Il suit la vache à chaque pas jusqu'à ce qu'elle s'arrête et lui signale par quelques coups de queue qu'elle est prête. L'accouplement ne dure que quelques secondes. Une vache girafe ne s'accouple qu'avec un seul taureau. Avant la naissance du veau, la mère se sépare des autres girafes. La naissance du veau a lieu debout. Le jeune animal tombe d'environ deux mètres, les pattes avant en premier, sur le sol. Les veaux girafes sont déjà complètement développés. Même les cornes sont déjà présentes. La vache girafe lèche son veau à sec. Après quelques minutes seulement, le veau peut se tenir debout et faire ses premiers pas. Chaque jour, un veau girafe grandit d'environ trois centimètres. Au début, il reste près de sa mère et se cache entre ses jambes quand il a peur.
Une vache girafe tète son veau. Photo : Panther Media
Pendant les deux ou trois premières semaines, la mère et le bébé restent seuls. Après cela, elles rejoignent d'autres mères et leurs petits. C'est pratique car cela permet aux vaches de surveiller leurs veaux ensemble et de manger en paix. Jusqu'à l'âge de quatre mois, le veau est exclusivement allaité, car il ne peut pas encore digérer les aliments en feuilles. À l'âge de six mois, il est sevré et passe presque toute la journée à manger et à ruminer, tout comme les adultes. Le veau girafe reste avec sa mère pendant 15 à 17 mois. Les veaux mâles quittent leur groupe natal à l'âge de trois ans et rejoignent alors souvent d'autres taureaux de leur âge. Ils ne deviennent solitaires qu'après avoir atteint leur maturité sexuelle. À l'âge de six ans, une girafe a atteint sa taille maximale. Les girafes des steppes peuvent vivre jusqu'à 25 ans à l'état sauvage.
Les veaux girafes mangent des aliments solides dès l'âge de 4 mois. Photo : Panther Media
Habitat et population

Menace, population et habitat de la girafe des steppes

La plupart des girafes des steppes vivent aujourd'hui dans des réserves naturelles en Afrique orientale. D'autres occurrences plus petites peuvent être trouvées en Afrique du Sud. Ces animaux se développent dans les savanes sèches et les steppes herbeuses ouvertes avec des arbres.
Les girafes des steppes ne se trouvent plus qu'en Afrique orientale et australe. Photo : Panther Media
Leurs ennemis naturels sont les lions, les léopards et les hyènes. Cependant, ces prédateurs ne sont généralement dangereux que pour les girafes jeunes et faibles. Les girafes adultes peuvent généralement tenir les prédateurs à distance grâce à de puissants coups de sabots.
Néanmoins, les girafes des steppes font partie des "espèces menacées". Dès l'Antiquité, les populations de girafes au nord du Sahara ont été décimées par l'homme. Ces animaux sont encore chassés aujourd'hui. Leurs tendons sont utilisés pour fabriquer des cordes d'arc et des instruments de musique, et dans certains endroits, ils sont mangés ou tués pour se décorer avec leur fourrure. Mais le braconnage n'est pas la seule menace qui pèse sur les girafes des steppes. L'homme leur laisse de moins en moins d'espace pour vivre, si bien que l'on estime que la population est tombée entre 110 000 et 150 000 individus.
Les lions font partie des ennemis naturels des girafes. Photo : Panther Media
Sources
Si vous êtes un étudiant, n'hésitez pas à utiliser nos articles sur les animaux pour vos travaux, présentations ou devoirs. Nous aimerions que vous nous disiez si vous avez aimé cet article et comment votre présentation s'est déroulée à l'école. Nos articles font l'objet de recherches très consciencieuses. Les sources sont listées ici. https://de.wikipedia.org/wiki/Giraffe http://www.palkan.ch/natur-giraffe.htm http://www.natur-lexikon.com/Texte/MZ/001/00035-Giraffe/MZ00035-Giraffe.html http://www.kinder-tierlexikon.de/g/giraffe.htm http://www.tierportraet.ch/htm/giraffe.php http://www.tierchenwelt.de/huftiere/73-giraffe.html http://www.das-tierlexikon.de/giraffe-482-pictures.htm https://de.wikipedia.org/wiki/Okapi http://www.wissen-digital.de/Giraffen http://www.giraffen.de/allgemeines/nahrung/ http://www.weltenansicht.de/suedafrika/giraffe.php http://www.tagesspiegel.de/wissen/aha-warum-schlaeft-die-giraffe-im-stehen/1275266.html http://bit.ly/1P5kQsb http://www.n-tv.de/wissen/frageantwort/Welche-Laute-geben-Giraffen-von-sich-article13374491.html Photos : Fotolia, Panther Media Vidéo : https://youtu.be/9aAe6LCr3eg Son : https://youtu.be/rzbpFcqQhlI